Chroniques livres littéraires et culinaires

Avis #4 Dans un silence – Abbi Glines

Print Friendly, PDF & Email

 

Auteur: Abbi Glines
Traduction: Pauline Vidal
Editions: Hugo Roman New Way
Genre: Young Adult
Nbre de pages: 360
Prix: 17€ l’intégrale ; Ebook: 9,99€
Parution: 23 Février 2017

Coucou tout le monde!

Voici mon Avis (bof bof…) sur ce livre. Dans l’ensemble, ça reste une bonne lecture, bien qu’elle m’a paru très « teenage », ado. Beaucoup d’incohérences de la part de l’auteur quant aux sentiments et aux décisions prises par les personnages principaux. Une plume qui se lit bien, mais gâchée par ses décisions et par l’ambiance « teenage » de l’ensemble du livre.

Le résumé de couverture:

La vie de Maggie a volé en éclats il y a deux ans, lorsque son père a assassiné sa mère sous ses yeux. Après avoir raconté tous les détails à la police, elle a décidé de ne plus jamais parler.

À son arrivée au lycée de Lawton en Alabama, tout le monde la croit muette. Et personne n’aurait pu imaginer qu’elle se rapproche de West Ashby, le beau footballeur-star du lycée. Mais lors d’une soirée au campus, West confie ses peines à Maggie. Son père souffre d’un cancer qui le consume peu à peu. Maggie décide alors de retrouvrer sa voix seulement pour lui. Les secrets qui les lient vont-ils les amener à briser tous leurs silences ?

 

Pour dire ça simplement, j’ai été très emballé par le début, et au fur et à mesure de ma lecture, tout est parti.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Maggie: muette, elle se terre dans son silence afin de se protéger du monde extérieur, des questions qu’on pourrait lui poser sur l’assassinat de sa mère, de tous ses regards fixés sur elle.
En se taisant volontairement, elle a fait une croix sur une vie sociale qu’elle avait avant le meurtre: des amis, un petit copain, une famille, mais surtout des gens qui la soutienne et qui la comprenne.

Spoil

quand sa meilleure amie la trahit pour aller au bal avec son petit copain, Maggie accuse le coup. Puis peu de temps après, l’assassinat de sa mère la mure dans un silence, une sorte de protection afin d’échapper au monde qu’elle déteste, ce monde social et cruel.

[collapse]

 

Le jour où elle déménage chez son oncle et sa tante, elle pensait continuer sa vie. Jusqu’au jour où elle fait la connaissance de West Ashby, sulfureux garçon aux yeux verts, grand, et surtout l’une des stars de l’équipe de football américain de son lycée.
West est beau garçon et il le sait: les filles se bousculent pour l’avoir. Dès une rupture, une autre fille vient la remplacer. Mais West ne s’attache pas. Toutefois, dès qu’il pose ses lèvres sur Maggie lors de leur première rencontre, il l’a dans la peau. Ses magnifiques yeux bleus ne le quitte plus, elle pénètre dans ses rêves, apparait partout… c’est sûr, ils sont fait pour tomber amoureux l’un de l’autre.

Malgré tout, West cache un secret: son père est gravement malade et meurt un peu plus chaque jour. Aucun traitement ne peut l’aider. Maggie représente alors l’unique personne susceptible de l’aider à traverser cette période sombre de sa vie, car elle comprend mieux que personne la perte d’un proche, la mort.

La romance est très bien écrite: j’ai adoré leur histoire d’amour, bien que j’ai trouvé Maggie trop « gentille » et surtout très passive avec West. Elle lui pardonne tout, lui cède tout, sous prétexte qu’elle est folle amoureuse de lui et qu’elle ne veut pas le perdre.
J’aurai aimé un personnage plus fort, un caractère plus solide, car j’aime les héroïnes aux caractère bien trempé qui ne se laissent pas faire. Une combattive. Ce qui n’est clairement pas le cas de Maggie.

Et si d’abord West se sert d’elle pour l’aider face à la maladie de son père, il va tomber amoureux d’elle. Ce point-là m’a paru maladroit car cela m’a paru ambigu dès le début de la romance: il se sert d’elle ou il l’aime? Difficile de vous répondre tant je n’ai pas compris. Dès qu’il se sert d’elle, il l’adore et la trouve magnifique et j’en passe… la frontière amitié/amour est mal définie à mon sens.

Autre point négatif: le personnage de Brady (le cousin de Maggie): inexistant, colérique/gentil… bref j’ai trouvé son caractère mal proportionné. Il aurait mérité plus d’implication dans l’histoire et surtout qu’on développe plus ses sentiments de façon à ce qu’on le comprenne mieux.
Dernier point négatif: les parents de Maggie: j’aurai aimé que l’on développe plus l’histoire des parents de Maggie de façon à ce qu’on comprenne l’assassinat de sa mère. L’histoire est trop développé en surface, ce qui est dommage! J’aurai voulu comprendre pourquoi, comment, que s’était-il passé avant?

Conclusion:

Malgré tout, c’est un bon livre, qui se lit vite mais d’où on en ressort déçu par le manque d’aboutissement final qui aurait pu être mieux. Une fin classique mais qui ne transcende pas le lecteur.

♥Bisous♥

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *